MDM ANDROID : un logiciel de Mobile Device Management pour les terminaux mobiles Android

Telelogos annonce la sortie de la version 5.5 du logiciel MediaContact, dont la principale nouveauté est la compatibilité avec les terminaux Android.
illustration

MDM ANDROID : un logiciel de Mobile Device Management pour les terminaux mobiles Android

Telelogos, acteur français du marché mondial du Management des Mobiles (MDM - Mobile Device Management) et du Management des Applications Mobiles (MAM – Mobile Application Management), annonce la sortie de la version 5.5 du logiciel MediaContact, dont la principale nouveauté est la compatibilité avec les terminaux Android. À l’occasion de cette sortie, l’éditeur commente sa stratégie en présentant son positionnement différencié.
 

Un logiciel MDM pour les terminaux Android

La nouvelle version 5.5 du logiciel MediaContact est disponible dès à présent en téléchargement sur le site de l’éditeur français Telelogos. Il permet d’administrer les terminaux distants (tablettes, smartphones, PDA durcis, PC portables…) sous Windows et désormais sous Android, et de sécuriser les échanges de données stratégiques dans les entreprises. Pour l’éditeur Telelogos, le choix de développer MediaContact sous Android se justifie. « Aujourd’hui, les tablettes fonctionnant sous Android sont de plus en plus adaptées aux exigences du personnel itinérant, et à l’intégration des applications mobiles métier dans les systèmes d’informations des entreprises » souligne Yves Clisson, Président de Telelogos. Intégrabilité dans le SI, configuration de la tablette, accès aux données de l’entreprise… autant de fonctions qui justifient la priorité accordée par l’éditeur pour le développement sous Windows et Android (pour en savoir plus, consulter le Guide Comparatif des Tablettes publié par l’éditeur en avril 2012). Les derniers chiffres sur l’adoption des terminaux Android dans les entreprises valident cette stratégie puisque 44% des professionnels en entreprise envisagent le choix d’une tablette Android pour l’année à venir, selon IDG.

 

Une solution MDM unique qui s’adresse aux travailleurs nomades

A travers le logiciel MediaContact, l’éditeur Telelogos assume un positionnement différencié en proposant une solution unique qui s’adresse aux travailleurs nomades (les mobile field workers en anglais), c’est-à-dire ceux dont l’équipement mobile constitue un outil de travail nécessaire à l’activité. « Nous avons choisi de développer MediaContact pour répondre aux attentes des techniciens itinérants, des logisticiens, des forces de vente, et autres personnels pour lesquels la mobilité demeure une situation quotidienne » explique Yves Clisson. Les exigences de ces travailleurs nomades peuvent être multiples, et dépendent du métier exercé : la saisie d’un bordereau de livraison pour le transporteur, l’établissement d’un devis par un technicien de maintenance, la présentation d’un produit à l’aide d’une tablette par un commercial… autant d’actions qui s’appuient sur des applications embarquées sur le terminal mobile du collaborateur nomade, et qui nécessitent des processus de synchronisation de données souvent stratégiques, avec des bases centralisées. C’est la raison pour laquelle le terminal doit demeurer toujours en bon état de fonctionnement, connecté ou non au système d’information de l’entreprise, quelque soit la nature et la qualité des réseaux.

 

Pousser les mises à jour des applications métier sur les terminaux Android

Pour répondre à ce besoin, MediaContact assure les échanges des données métier entre le terminal et le siège de l’entreprise. De son côté, la DSI peut gérer, depuis une console basée sur le modèle ITIL (Information Technology Infrastructure Library - Bibliothèque pour l’infrastructure des technologies de l’information), l’administration à distance de terminaux mobiles, mais aussi assurer leur sécurité (notamment avec la fonction Kiosque), et pousser les mises à jour des applications métier. Enfin, le logiciel permet de piloter l’acquisition de données issues de moyens spécifiques utilisés dans différents secteurs d’activité : la RFID dans le secteur de la logistique, la lecture des codes-barres dans le retail…

Selon une récente étude du cabinet IDC, le nombre de salariés amenés à avoir des activités professionnelles en dehors de l’entreprise atteindrait 1,3 milliards d’ici 2015 (37,2% de la population active).